SOCIETE

Affaire Alpha Diallo: La SONACOS dépeint un individu frustré d’avoir été recalé de l’entreprise et annonce une plainte

La Direction Générale de la SONACOS SA solde ses comptes avec Alpha Diallo. L’homme  qui se présente comme Consultant Agro-industriel s’est attaqué ouvertement sur des plateaux de télévisions au Directeur Général et à la Société. Suffisant pour que la société parle  d’une « intention de nuire manifeste et des gens tapis dans l’ombre qui tentent par tous les moyens d’asseoir et de relayer ses déclarations qui sont fausses et dénuées de tout fondement ».
 
Dans un communiqué rendu public, la direction générale informe que « Alpha Diallo après avoir profité du dernier Salon International de l’Agriculture à Paris pour se rapprocher de Modou Diagne Fada a été reçu à Dakar par ce dernier au niveau de la Direction Générale après plusieurs relances téléphoniques ». Le document ajoute que M. Diallo avait évoqué une demande de collaboration avec SONACOS dans le cadre des prestations de Décorticage, de Trituration et/ou de Conseil pour parvenir à vendre l’huile à 400 F/Litre, il a été mis en rapport avec un comité technique qui l’a reçu d’abord le mardi 5 avril 2022 avant de le recevoir encore le jeudi 7 Avril 2022.”
Seulement, le Comité Technique a estimé que « Alpha Diallo est sans référence, superficiel, théorique et aérien. Du coup il a été recalé. En dépit de cela, le Comité Technique qui l’a reçu lui avait proposé de faire un test de rendement sur trois (03) camions de Graines Coques Arachide sous la surveillance de la SONACOS. Sachant qu’il a été confondu, il ne s’est plus manifesté jusqu’à ces sorties dans la presse”. 
 
Selon le communiqué de la Direction générale, « Alpha Diallo qui envisageait de vendre son plan  à la SONACOS à coup de millions, ne s’est jamais remis du refus qui lui a été opposé. Il a entamé dès lors un chantage envers la boite et ses dirigeants à travers une campagne médiatique de diabolisation et de discrédit sans nom”. 
 
Concernant ces allégations sur les  » travaux de fin de Campagne TFC pour lesquels la SONACOS aurait acheté des chiffons à coût de milliards pour nettoyer ses machines ”, il s’agit  bien de contre-vérités. En effet, ces travaux d’une importance majeure ont permis à la SONACOS de redémarrer ses machines qui étaient à l’arrêt et donc son outil de production en 2020-2021, de rompre avec les cycles de défaut de paiement et de redevenir bénéficiaire pour les exercices 2019, 2020 et 2021 contre un déficit de 7 milliards pour l’exercice 2018.
“S’agissant de l’affirmation fantaisiste selon laquelle un proche du Directeur Général aurait bénéficié de la totalité des 130 000 tonnes collectées l’année dernière (campagne 2021-2022), nous tenons à informer l’opinion que ce dernier n’a jamais bénéficié d’un quelconque contrat avec la SONACOS depuis l’arrivée de Monsieur Modou Diagne Fada comme Directeur. Ce dernier dont la présence dans la filière de l’arachide est bien antérieure à l’arrivée de l’actuel directeur Général, fournit à la SONACOS des graines d’arachide depuis 2009 comme tout opérateur (OPS). En conséquence, la Direction Générale de la SONACOS va servir une plainte dans les meilleurs délais à Monsieur Diallo pour qu’il réponde de ses actes et déclarations mal intentionnés devant la justice”, informe la SONACOS.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page