A LA UNEACTUALITESSOCIETE

Casamance: Grogne dans l’armée

La situation sécuritaire ne cesse de se dégrader en Casamance. Alors que l’opération de démantèlement des bases rebelle se poursuit, dans les casernes, la grogne monte. Notamment chez les Jambaars dépêchés en Casamance pour affronter les rebelles. Dans une lettre anonyme clairement libellée, certains militaires regrettaient l’absence du CEMGA des théâtres d’opération malgré la mort de 5 d’entre eux et le séjour à l’infirmerie d’un autre groupe de dix combattants. Ce mardi, le Chef d’Etat-Major Général des Armées s’est rendu dans le sud notamment à Ziguinchor. Il devrait rencontrer ses troupes entre hier et aujourd’hui dans les localités de Ziguinchor, Sédhiou et Bignona. Un geste hautement salutaire au vu de la grande mission confiée aux Jambaars qui est de désintégrer la rébellion et de prendre le contrôle de tous les bastions rebelles. Affaire à suivre…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page