POLITIQUE

Chantiers des universités: Macky Sall exprime son impatience

Le président Macky Sall se montre impatient quant au délai d’exécution des chantiers des universités. Certains d’entre eux vont durer bientôt dix ans et peine à être livrés. En conseil des ministres mercredi 24 mai, il a instruit son gouvernement « d’engager sans délai des concertations avec les recteurs et les directeurs des CROUS, en vue d’accélérer la réalisation et la mise en service des nouvelles infrastructures académiques et sociales programmées ».
 
Macky Sall demande également à ses ministres « à veiller à l’amélioration du cadre de vie dans les campus et à la stabilité sociale dans les universités publiques ».
 
A propos des classes préparatoires, Macky Sall veut passer la main au privé, glissant d’un modèle public à un partenariat public-privé. A cet effet, il demande au Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, d’initier un plan national de développement des classes préparatoires. Lequel va prendre en charge l’installation fonctionnelle des lycées d’excellence, la montée en puissance des écoles d’ingénieurs…
 
Le retard des chantiers dans les universités occupent régulièrement l’actualité. L’Université Amadou Mahtar Mbow a été inaugurée en décembre 2022, alors que les travaux ont été lancés en 2015. Et ce n’est pas encore le bout du tunnel, puisqu’en avril dernier, les étudiants qui n’avaient toujours pas regagné leur nouvelle université se sont fait entendre.
 
«Depuis décembre, on est chez nous. C’est une situation difficile. Le campus pédagogique est prêt, il reste le campus social. On ne peut étudier à Diamniadio sans logements», se désolait début avril, Youssou Ndiaye, le chargé des revendications de la Coordination des étudiants de l’Uam.
 
A l’université Cheikh Anta Diop, il y a des amphis et labos de la faculté des sciences dont la livraison a été annoncée depuis belle lurette, mais jusqu’ici rien. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page