A LA UNEACTUALITESINTERNATIONALPOLITIQUE

Départs groupés : Burkina Faso et Niger sortent du G5 Sahel à l’Image du Mali

La fin d’une ère se profile au Sahel alors que le Burkina Faso et le Niger emboîtent le pas au Mali en se retirant du G5 Sahel et de sa force militaire conjointe antiterroriste. Désormais, seuls la Mauritanie et le Tchad demeurent au sein de cette organisation régionale créée en 2014 dans le but de pacifier la région.

Dans un communiqué conjoint, ces deux pays dénoncent les « contraintes » du G5 Sahel, le qualifiant devenu « incompatible avec la participation des États dans sa forme actuelle ». Ils soulignent également « le diktat de certaines puissances » étrangères au travers du G5, négligeant la « souveraineté » des peuples sahéliens, une allusion à peine voilée à l’influence prédominante de la France. À la place, Ouagadougou et Niamey expriment leur volonté de poursuivre leur coopération militaire et sécuritaire au sein d’une nouvelle alliance des États du Sahel (AES).

Cette nouvelle coalition se fixe notamment pour objectif de créer des « instruments financiers communs » et de progresser vers une « souveraineté monétaire ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page