INTERNATIONAL

Deux afro-américains innocentés du meurtre de Malcolm X vont toucher 36 millions de dollars

Victimes de l’une des plus grosses erreurs judiciaires de l’histoire des Afro-Américains, deux hommes innocentés en 2021 après vingt ans de prison chacun pour l’assassinat en 1965 de Malcolm X vont toucher au total 36 millions de dollars de la ville et de l’Etat de New York.
 
Une terrible erreur judiciaire. Muhammad Aziz et Khalil Islam ont passé plus de 20 ans chacun en prison, avant d’être innocenté en 2021 du meurtre de Malcolm X. Ces deux Afro-Américains vont toucher 36 millions de dollars. Soit 26 millions de dollars versés par la ville de New York et 10 millions de dollars de l’Etat de New York.
L’avocat David Shanies, défenseur de Muhammad Aziz, 84 ans, et de la famille de Khalil Islam, décédé en 2009, a confirmé dimanche soir dans un courriel à l’AFP qu’une «injustice (avait été) aujourd’hui reconnue et une étape modeste franchie pour la corriger».
 
Interrogée par le New York Times, la direction juridique de la mairie de New York avait révélé plus tôt un accord de dédommagement financier avec «Aziz et Islam injustement condamnés pour ce crime» : le meurtre de Malcolm X le 21 février 1965 à la tribune de l’Audubon Ballroom, une salle de spectacle de Harlem, un quartier du nord de Manhattan.
 
COUP DE THÉÂTRE
Les deux hommes, membres du mouvement de Malcolm X «Nation of Islam», avaient été condamnés en 1966 à de lourdes peines d’emprisonnement et avaient passé 42 ans à eux deux derrière les barreaux, une vingtaine d’années chacun, pour un meurtre qu’ils n’avaient jamais commis.
 
Mais le 19 novembre dernier, dans un coup de théâtre judiciaire historique, la cour suprême de l’Etat de New York les avait innocentés. La justice avait même reconnu son «échec» en ayant emprisonné deux innocents pour l’assassinat de l’icône de la cause des personnes noires dans les années 1960 aux Etats-Unis.
 
La disparition de Malcolm X fut un coup de tonnerre dans l’histoire douloureuse des Afro-américains. En effet, son meurtre avait secoué les Etats-Unis, en pleines tensions politiques et sociales dans les années 1960, marquées par l’assassinat du président John F. Kennedy en 1963 et celui en 1968 de la figure des droits civiques, Martin Luther King.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page