SOCIETE

DG Pétrosen: «Nous avons reçu plusieurs offres de pays européens pour le gaz»

En cette période où beaucoup de pays européens veulent trouver une alternative au gaz Russe, le futur Gaz naturel liquéfié (Gnl) sénégalais fait déjà l’objet de convoitise.

Soucieuse de se départir du gaz russe après l’invasion de l’Ukraine, l’Europe se tourne, entre autres, vers l’Afrique comme fournisseur potentiel. C’est ainsi qu’un pays comme l’Italie a signé des contrats avec l’Algérie, l’Angola et le Congo. Futur producteur de gaz, le Sénégal fait l’objet d’une attention particulière.

Ces derniers mois, plusieurs responsables européens comme le Chancelier allemand et le Président polonais notamment, ont fait le déplacement à Dakar pour poser les jalons de négociations dans ce sens.  Les autorités de  Petrosen confirment l’intérêt que suscite le gaz de Gta.

«Nous avons reçu plusieurs offres de pays européens, nous allons les analyser et choisir les plus intéressantes», a révélé Thierno Seydou Ly, Directeur général de Petrosen Exploration & Production, lors d’un atelier d’information et de partage sur le secteur de l’énergie, selon «Le Soleil».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page