A LA UNEACTUALITESSOCIETE

Diamaguene : 143 maisons menacées de démolition

A Diamaguene, 143 maisons sont menacées de démolition. Il est reproché aux familles une occupation illégale d’un espace appartenant à autrui. Les familles concernées qui se sont regroupées en collectif, sollicitent l’intervention du chef de l’Etat pour la régularisation de leur situation.

Trouver une solution définitive au problème foncier de Diamaguène. C’est ce que souhaite ces familles menacées. « On veut qu’il (Ndlr : Macky Sall) réagisse par rapport à la situation délétère qui règne à Diamaguène. Cela peut dégénérer à n’importe quel moment. Il y a 145 maisons déjà qui sont entre les mains de la justice. Ces propriétaires-là peuvent être expulsés d’un moment à l’autre et démolir leurs maisons. Lorsque tu es expulsé de ta maison, le nouvel acquéreur vient démolir la maison et construire« , a déclaré samedi sur Rfm, El Hadji Ly.

Cas patent

Le coordonnateur du Collectif de donner un cas patent . Il s’agit, selon lui, un certain monsieur Maréga qui a acheté sa maisons et l’a construit en R2. « Actuellement, il croupit en prison parce qu’on lui dit qu’il ne détient pas le titre foncier du terrain sur lequel il a battu l’immeuble. L’affaire est pendante devant la justice« , a-t-il expliqué.

Macky Sall interpellé

Et dire qu’il n’y a plus de parcelle à Diamagene mais que des maisons battues […] « Nous voulons que le président de la République vienne au secours de Diamaguene, qu’il signe un décret pour nous attribuer des titres fonciers afin qu »on puisse dormir en paix dans nos maisons« , a conclu M. Ly.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page