ACTUALITESINTERNATIONAL

L’agent de l’ambassade de France au Sénégal a été mis en examen, avant d’être placé en détention provisoire.

Ce sont les policiers de la Brigade des mineurs de la police judiciaire parisienne qui ont, en premier, repéré les activités illicites du suspect sur Internet. Les enquêteurs, qui surveillent les réseaux peer-to-peer, se sont aperçus que cet individu échangeait de « grandes quantités » de fichiers mettant en scène des enfants victimes de viol. Son adresse IP est identifiée. Elle mène les policiers à cet homme, administrateur réseau à l’ambassade de France au Sénégal.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page