A LA UNEACTUALITESPOLITIQUE

Les institutions de la République face à la démesure du pouvoir central.

Nous vivons un véritable dérèglement institutionnel entretenu à dessein par les plus hautes autorités de l’Etat.
Malgré la consécration par la Constitution du principe de la libre administration des collectivités territoriales, le Président de République prend un décret pour fixer leur organigramme sous le prétexte qu’elles sont des démembrements de l’Etat.
Cette notion reste la phrase la plus incomprise des décideurs politiques du Sénégal qui assimilent, avec une mauvaise foi caractérisée, démembrements de l’Etat à démembrements de l’exécutif.
Le Président s’est , en outre, arrogé le droit de révoquer des maires qui sont pourtant élus au suffrage universel, donc directement par les populations.
Vivement une nouvelle majorité parlementaire afin d’instaurer pour les deux prochaines années une gouvernance concertée et mettre fin à l’autoritarisme du pouvoir en place depuis 10 ans dans notre pays.
Moussa Tine
Président de l’Alliance Démocratique Pencoo

Membre de la Grande Coalition Yewwi Askan Wi

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page