A LA UNEACTUALITES

Ligue Europa : l’OM s’impose 4-3 face à l’Ajax après un match fou

En difficulté en championnat, l’Olympique de Marseille espérait voir sa dynamique en Ligue Europa se poursuivre avec la réception de l’Ajax Amsterdam pour le compte de la 5e journée de la phase de poules. Les Phocéens, restant sur deux matches sans victoire en Ligue 1 (1 nul, 1 défaite), accueillait une équipe néerlandaise en grande forme, avec une manita infligée au Vitesse quelques jours plus tôt. Pour tenter de prendre la première place du groupe B devant son adversaire du soir – contre qui il avait pris un point à l’aller – Pierre-Emerick Aubameyang, auteur d’un doublé à Amsterdam, était préféré à Vitinha ce jeudi soir, accompagné par Amine Harit dans l’axe du secteur offensif.

L’attaquant gabonais lançait parfaitement la rencontre pour les siens en transformant le penalty obtenu par Ismaila Sarr (1-0, 9e). Mais dans l’engagement suivant l’ouverture du score, Brian Brobbey profitait du manque de concentration adverse pour crucifier Pau Lopez quelques secondes plus tard (1-1, 10e). L’attaquant batave était même proche du doublé en cinq minutes, mais le portier espagnol sortait bien pour garder son équipe dans le match (14e). Et si un but était refusé à Aubameyang en raison d’une position illicite du numéro 10 au début de l’action, Chancel Mbemba s’offrait un coup de casque croisé pour tromper Diant Ramaj et redonner l’avantage aux locaux (2-1, 26e). Mais là aussi, les minutes suivant le deuxième but étaient fatales aux ouailles de Gennaro Gattuso, qui voyaient Brobbey inscrire son deuxième but du match après un bel enchaînement dans la surface (2-2, 30e). Un premier acte animé entre les 22 acteurs mais quelques regrets pour les pensionnaires de l’Orange Vélodrome, plus dangereux face à leur public.

Au retour des vestiaires, il ne fallait que 2 petites minutes pour revoir la magie de la Panthère aux 74 sélections (30 buts) d’éblouir ses supporters avec un superbe retourné sur le centre de son compère marocain (3-2, 47e). Alors que les deux formations se rendaient coup pour coup jusqu’à l’heure de jeu – avec une occasion de triplé pour Brobbey (61e), une intervention défensive était sanctionné par l’arbitre. Auteur d’un tacle dangereux sur Joaquin Correa, en difficulté dans ce match, Steven Berghuis écopait d’un carton jaune après visionnage de la VAR, laissant les Lanciers à 10 pour la dernière demi-heure (63e). L’attaquant argentin victime du tacle était même obligé de quitter les siens, remplacé apr Iliman Ndiaye quelques minutes plus tard. En supériorité numérique, les Olympiens ne proposaient pas grand chose dans son jeu pour confirmer sa domination. Pire que ça, l’Ajax arrivait même à égaliser dans le dernier quart d’heure par l’intermédiaire de l’entrant Chuba Akpom, coupant bien le centre de Krisitan Hlynsson dans la zone de vérité (3-3, 79e). Le couloir gauche marseillais était clairement en difficulté sur les offensives adverses, et Brobbey était à deux doigts du coup du chapeau sur un centre qu’il rate de peu (85e). Et alors qu’on se dirigeait vers un score de parité, Damaj réalisait une sortie hasardeuse sur Sarr en dehors de sa surface de but, pour offrir un second penalty à Aubameyang. Le natif de Barcelone ne tremblait pas et prenait le dernier rempart allemand à contre-pied (4-3, 90+3e). Son sixième but de la saison toutes compétitions confondues, le 5e en Ligue Europa et même face à l’Ajax Amsterdam.

L’OM s’en sort très bien de ce match à domicile face à l’Ajax, à qui il chipe la première place de la poule. Un point du nul à Brighton assurera à Marseille le trône de leader.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page