JUSTICE

Litige foncier : Le maire de Tivaouane Peulh convoqué à la DIC

Le maire de Tivaouane Peulh, Momar Sokhna Diop, est dans de beaux draps. 
 
Selon Walf Quotidien, il a   été convoqué à la Division des investigations criminelles (Dic) pour rendre compte sur un litige foncier de 46 parcelles.
 
Les faits remontent à 2015.
 
En effet, il est cité dans une affaire de 46 parcelles localisées dans sa commune opposant le promoteur Aliou Abi Talib Lopes  à Mame Diarro Bousso Diop.
 
Après la décision rendue par le juge qui a tranché en faveur du promoteur immobilier, la mairie de Tivaouane Peulh  n’avait pas procédé à la mutation des parcelles principale source du conflit comme l’avait notifié le juge. 
Au lieu de procéder à la mutation, les agents municipaux lui proposaient un règlement à l’amiable. En d’autres termes, de céder 26 des 46 parcelles à la mairie. Ce à quoi le promoteur s’est opposé catégoriquement.
 
C’est ainsi qu’ils ont bloqué la mutation. Et le promoteur a porté plainte.
 
Bien que le nom du maire ait été cité, il n’a pas répondu à la convocation. Il a demandé  aux enquêteurs un report lui permettant d’apporter toutes les preuves palpables en réponse aux accusations.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page