ACTUALITES

« Nous ne laisserons jamais notre leader à la merci de vos nervis » (Tribune)

Tous les communiqués du monde ne nous feront pas baisser la garde. Qu’il soit dit et entendu, nous ne laisserons jamais notre leader à la merci de vos nervis et sauvageons.

Le  nemmeeku tour continuera de plus belle, dans la tranquillité, et la sécurité de l’homme du peuple sera bien assurée par ces milliers d’hommes et de femmes qui voient en lui l’espoir d’un Sénégal nouveau.

Vous ne pouvez pas enlever et kidnapper injustement la garde rapprochée du Président Ousmane SONKO et revenir nous donner des instructions sur quoi que ce soit.

PASTEF a toujours érigé en pratique politique la force de l’argument et non l’argument de la force, mais ne saurait se laisser agresser ou attaquer sans exercer son droit de se défendre.

De Aéré Lao à Matam, de Mbour à Fatick, à chaque fois que notre convoi a été attaqué par vos lâches sauvageons, la réponse s’est faite à la mesure de l’affront.

Encore une fois vous êtes minoritaires dans ce pays alors, et c’est d’ailleurs votre devoir, garantissez les règles élémentaires des libertés publiques et respectez les droits et libertés individuelles des citoyens!

Nous ne demandons ni plus ni moins!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page