A LA UNEACTUALITESINTERNATIONALPOLITIQUE

Propos choquants sur l’Islam et les enfants de Gaza : L’ancien conseiller d’Obama, Stuart Seldowitz, arrêté

La police américaine a arrêté, jeudi, Stuart Seldowitz, ancien employé du Département d’État américain sous le président Barack Obama, pour ses déclarations anti-Islam et anti-enfants dans la bande de Gaza.

Le journal américain « The New York Times » a rapporté citant des sources policières requérant l’anonymat que Seldowitz (64 ans) avait été arrêté pour avoir proféré des propos anti-Islam et anti-Gaza alors qu’il harcelait un vendeur de nourriture Halal ambulant, de confession musulmane, à New York.

Seldowitz, qui était auparavant responsable du Conseil de sécurité nationale du Département d’État pour l’Asie du Sud, est apparu mercredi dans une vidéo massivement partagée sur la toile harcelant un vendeur de nourriture ambulant en le traitant de « terroriste ».

Seldowitz a déclaré que le meurtre de 4 000 enfants palestiniens à Gaza n’était « pas suffisant », dans une vidéo virale qui a suscité de vives critiques et réactions.

Seldowitz fait face à « plusieurs chefs d’accusation: harcèlement abusif, crimes de haine, menaces et propos anti-Islam contre un vendeur de nourriture ambulant musulman », selon la même source.

La vidéo publiée sur la plateforme « X » montre le vendeur ambulant expliquant à plusieurs reprises à Seldowitz qu’il était en train de travailler, lui demandant de rester loin de lui.

Seldowitz, après avoir continué à harceler le vendeur ambulant, lui a dit : « Le avez-vous ? Nous avons tué 4 000 enfants palestiniens. Ce n’est pas suffisant, pas assez ».

Dans d’autres scènes, Seldowitz apparaît également en train de harceler un autre vendeur ambulant en prononçant des propos provocateurs et insultants à l’égard du prophète Mohamed et du Saint Coran.

Suite à la diffusion de ces scènes, la société de lobbying Gotham Government Relations, basée à Manhattan, a annoncé, dans un post sur la plateforme « X », avoir rompu tout lien avec Seldowitz, qui travaillait pour elle.

L’organisation a décrit les actions de Seldowitz dans les scènes comme « ignobles, racistes et indignes des normes d’honneur de l’entreprise ».

Les activistes qui ont partagé la vidéo de Seldowitz ont souligné que ce dernier avait occupé le poste de directeur adjoint du Bureau des affaires israélo-palestiniennes au Département d’État américain, entre 1999 et 2003, en plus d’être un haut responsable politique du ministère.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page