A LA UNEACTUALITES

SenCaféActu du 17 Mai 2022

1-Macky Sall va se rendre en Ukraine et en Russie

Le Chef de l’Etat, président en exercice de l’Union africaine, a annoncé hier sa décision de se rendre à Kiev et à Moscou pour demander aux belligérants de cesser le feu. Macky Sall compte appeler à « un cessez-le-feu pour éviter le pire ». Pour le Président de l’UA, les effets de la crise russo-ukrainienne sur les importations africaines et la hausse des prix sont intenables pour nos économies.

2- Ziguinchor : Le Préfet traduit Sonko devant la Cour Suprême

La gestion de la mairie de Ziguinchor risque d’être mouvementée pour Ousmane Sonko, patron du Pastef. Selon nos confrères du journal le Quotidien de ce mardi, le préfet reproche au nouveau maire de la ville de poser des actes teintés de vices de forme et d’illégalités.

Le Préfet de Ziguinchor a introduit des recours en annulation contre les actes du maire de Ziguinchor. Pour rappel, Sonko a, récemment baptisé des rues de la capitale du Sud entre autres actes.

3- AIBD : L’intersyndicale des travailleurs dénonce une « mauvaise gestion » et appelle Macky à trouver une solution

 En effet, ces derniers se sont retrouvés plongés durant de mois « dans la précarité avec un impact désastreux sur les acquis sociaux », a déclaré Cheikh Wade, le président de l’Intersyndicale des travailleurs de l’aviation civile et du secteur des transports Aériens, rapporte Pressafrik.

Face à la presse ce lundi, ces travailleurs disent avoir été laissés de côté. À en croire Cheikh Wade, « la gestion de l’aéroport Diass est mauvaise et le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr est au courant de tout. Mais il ne fait rien pour régler la situation. Par conséquent, l’intersyndicale dénonce le non-respect, par la Tutelle, des engagements pris vis à vis des représentants des travailleurs. « Nous exigeons un dialogue social inclusif, la tenue régulière des réunions périodiques bipartites ainsi que la transparence dans le partage d’informations », a dit M. Wade.

Depuis 2017, des parcelles à usage d’habitation ont été octroyées aux travailleurs par le président de la République Macky Sall dans la zone de l’aéroport de Diass, jouxtant leur de travail, connaissent toujours des lenteurs dans leur gestion. Soucieux de la transparence et de la distribution de ces terrains, les syndicalistes ont réclamé « la matérialisation diligente et sans délai de la directive présidentielle pour l’attribution définitive des parcelles au niveau du pôle de développement urbain de Daga Kholpa ».

4- Affaire « liste de Dakar » : Saliou Sarr se dédouane, mouille Déthié Fall et l’invite à reconnaître ses erreurs

S’exprimant sur l’environnement du dépôt des listes, le membre de Taxawu Dakar rappelle qu’ils ont bel et bien accompagné le mandataire à la DGE pour procéder au dépôt. « Nous étions avec Déthié Fall, président de la commission électorale et mandataire de Yewwi et nous étions deux au niveau de Taxawu Sénégal, Pastef avait au moins six personnes et le PUR plus de 3. Quand nous sommes arrivés à la direction générale des élections avec la coalition Wallu, on a poursuivi le travail parce que les arrangements n’étaient pas épuisés. On nous a demandé d’aller dans une salle au rez-de chaussée où nous nous trouvions avec la coalition Wallu. Le lendemain, lundi, à 11h, nous n’avions pas encore déposé de liste, c’est par la suite que nous avons déposé la liste nationale après plusieurs corrections », précise le coordinateur de Taxawu Dakar.

Une fois dans cette salle où siège la commission de réception des dossiers et la CENA, Déthié Fall a mis son cachet après le dépôt de la liste nationale. Mais pour la liste départementale, depuis lundi, vers 12h, YAW avait donné à Wallu un élément dans la liste qui est de sexe féminin. Ce que la coalition des libéraux a refusé. Mais les négociations continuaient jusqu’à ce qu’on nous informe que les dépôts vont incessamment être arrêtés. C’est à ce moment qu’ils sont entrés dans la salle de dépôt avec la liste de Dakar incomplète. « Et je tiens à rappeler que je ne suis pas le mandataire pour régler quoi que ce soit, c’est Déthié Fall le mandataire. Il est venu dire qu’il a reçu l’instruction de remplacer Palla Samb. Nous avons pris le dossier de Ngoné Mbengue », précise Saliou Sarr sur les ondes de la Rfm.

Mais l’article L.149 du code électoral va être interrogé à ce niveau du scénario déroulé par Saliou Sarr suivant le système paritaire. Selon cet article, si le nombre de candidats est impair, la parité s’applique au nombre pair immédiatement inférieur. Nous étions là-bas jusqu’au mardi 00h. C’est ainsi, poursuit le souteneur de Khalifa Sall, qu’avec le dossier de Ngoné Mbengue, Déthié a demandé d’enlever une suppléante pour mettre le nom de Ngoné.

« Il faut qu’il reconnaisse ses erreurs. Je n’ai reçu aucun cachet, ni déposé un dossier car je ne suis pas mandataire. Il y’a des images et il saura qu’il n’a pas tenu un langage de vérité. Je lui ai dit personnellement de reconnaître ses erreurs », laisse entendre Saliou Sarr précisant qu’il a cacheté tous les 34 dossiers.(Dakaractu)

5-Un chauffeur fonce sur des piétons à Kédougou : 7 morts, les jeunes se révoltent…

Un drame s’est produit à Kédougou, à hauteur de la Station d’essence « star » située au quartier «Lawol Tamba ». En effet, c’est vers 22h, que le chauffeur d’un véhicule de type Land Cruiser, pour des raisons encore inconnues, quitte la RN pour foncer tout droit sur des commerçants et autres piétons qui fréquentent les abords de la route.

Le bilan est lourd et fait état de 7 morts. Le chauffeur du camion aurait pris la fuite. Le gouverneur de région, le préfet du département, la police, les sapeurs et la gendarmerie sont sur les lieux.

Les populations en colère, notamment des jeunes, ont laissé éclater leur colère dans les rues de Kédougou. Ils se sont attaqués au véhicule qui a foncé sur les piétons avant d’être arrêtés par les forces de l’ordre qui ont utilisé des gaz lacrymogènes. Des pneus sont brûlés, les routes bloquées…. Le chauffeur du véhicule reste lui toujours introuvable.

5(Bis)- Attaques tous azimuts contre Idrissa Gana Guèye : Y en a marre très indigné, lui apporte un soutien sans réserve

Le Mouvement Y en a marre a vivement réagi contre les attaques ciblant l’international Idrissa Gana Guèye. Très indignés contre ces cabales menées par une certaine presse, des personnalités politiques françaises et associations et militants de la cause LGBTQ, les activistes lui ont exprimé leur soutien sans réserve à travers ce communiqué :

« Suite à un prétendu refus de prendre part au match que son club, le PSG, a joué samedi dernier contre Montpellier, notre compatriote Idrissa Gana Guèye fait l’objet d’attaques des plus virulentes d’une certaine presse, de personnalités politiques françaises, d’associations et militants de la cause LGBTQ.

De plus en plus, il est noté cette forte tendance à vouloir faire du sport, un instrument politique visant à imposer une certaine vision du monde.

Gana Guèye, s’il s’avère qu’il s’est abstenu de prendre part à cette journée de promotion de la cause LGBTQ, est resté en phase avec ses propres croyances, us et coutumes, et donc bénéficie du soutien total de son peuple. »

Affaire Bamba Kassé : le Synpics traite le Dg de l’Aps de « bonimenteur » et le met en garde

Le Syndicat des Professionnels de l’Information et de la Communication du Sénégal (SYNPICS) réagit suite à la sortie du Directeur général de l’Agence de presse sénégalaise (Aps) qui, dans un communiqué rendu public dimanche soir, informe que leur Secrétaire général Bamba Kassé « a été licencié ». Les camarades de M. Kassé traitent Thierno Birahim Fall de « bonimenteur » et lui signifie que « sa tentative de liquidation ne passera pas ».  

« Décidément Monsieur Thierno Birahim Fall n’arrête jamais dans sa volonté de vouloir à tout prix humilié le journaliste et Secrétaire Général du Syndicat des Professionnels de l’Information et de la Communication du Sénégal (SYNPICS), Bamba KASSE à qui il doit 27 mois de salaires », fustige le Synpics dans un communiqué parvenu à Pressafrik.

Selon le Bureau exécutif national (Ben) de l’organisation, « Malgré l’indignation du monde de la presse et des responsables syndicaux face à cette injustice qu’endosse dignement le Sg du SYNPICS, M. Fall qui se croit au-dessus des lois du pays continue dans ses manœuvres et ses mensonges ». 

« Nous rappelons à Monsieur Fall que sa tentative de liquidation de Bamba KASSE ne passera pas. Ses manœuvres et ses mensonges pour rester à la tête l’Aps ont assez duré. The game is over!  Qu’il ne soit pas surpris de voir sur son chemin toute la presse libre dans les prochains jours », avertit Ben qui rappelle que « Dans cette affaire, il n’a jamais été question de licenciement mais plutôt de suspension de salaires. D’ailleurs, il a reçu instructions du Président de la République pour ce faire ». 

6- Actu internationale

• Mali : Une tentative de coup d’Etat déjouée, selon les autorités de la transition. (DOCUMENT)

À DÉCOUVRIR

Dans un communiqué rendu public ce lundi, les autorités de la transition malienne indiquent qu’une tentative de coup d’État orchestrée par un groupe d’officiers et de sous-officiers, soutenus par un État occidental, a été déjouée par les forces de défense et de sécurité du Mali. Selon le communiqué des autorités maliennes, cela s’est passé dans la nuit du 11 au 12 mai 2022 avec de les traiter de anti-progressistes.

(document)

• Le président bissau-guinéen Umaro Sissoco Embalo dissout le Parlement

Le président bissau-guinéen dit avoir pris sa décision, après avoir entendu le président de l’Assemblée nationale, les partis représentés au parlement et le conseil d’État. Umaro Sissoco Embalo invoque des divergences persistantes et ne pouvant être résolues avec le Parlement, devenu selon lui « un espace de guérilla politique et de complot ».

Un décret présidentiel accuse le Parlement d’avoir protégé des députés mis en cause dans des affaires de corruption, et d’avoir refusé de se soumettre au contrôle de ses comptes, informe Rfi.

• France : Elisabeth Borne nommée Première ministre

C’est désormais officiel. La ministre du travail, Elisabeth Borne, est nommée première ministre par Emmanuel Macron, annonce l’Elysée. Le chef de l’Etat « l’a chargée de former un gouvernement », précise la présidence. Elle devient ainsi la seconde femme à occuper ce poste, après Edith Cresson en 1991.

D’abord chargée des transports, puis de la transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne avait pris la tête d’un grand ministère du travail, de l’emploi et de l’insertion en juillet 2020, renseigne Dakaractu. Avec cette nomination, c’est un nouveau chapitre de son parcours dans l’administration et la politique qui s’ouvre, commencé dès son entrée au cabinet de Lionel Jospin, alors ministre de l’éducation nationale, en tant que conseillère technique, en 1991.

7- Actu Sports

• PSG-Gana Gueye : Le Ministre des Sports réagit à l’affaire LGBT

Alors que le milieu de terrain sénégalais du PSG, Idrissa Gana Gueye est pris dans une polémique après avoir refusé de jouer avec un maillot aux couleurs LGBT, samedi face à Montpellier, le Ministre des Sports du Sénégal, Matar Ba a réagi, ce lundi à cette affaire, rapporte Igfm.

« Les gens tirent sur Gana Gueye. Il a tout notre soutien parce qu’en réalité la compétition sur le sport voudrait que celui qui le pratique ait une certaine liberté. Si c’était des matchs amicaux, on donnerait la permission à tout un chacun de contribuer ou de ne pas contribuer. »

« Quand on signe c’est pour jouer au foot et non pour mettre de côté ses convictions »

« Mais quand on signe c’est pour jouer au foot et non pour faire la promotion ou mettre de côté ses convictions. Il n’a qu’à se battre et continuer. Chacun a ses convictions. En tout cas, Gana est un Sénégalais aimé par les Sénégalais. Il a tout notre soutien. »

Le Ministre des Sports s’exprimait à l’issue de la cérémonie de lancement de l’opération baptisée « Trophy Tour », qui s’est tenue, ce lundi après-midi, au Musée des Civilisations Noires.

• Affaire LGBT : Le clan Idrissa Gueye confirme que leur joueur n’est pas « homophobe »

L’affaire Idrissa Gueye ne cesse de prendre de l’ampleur. Le milieu du PSG est accusé d’homophobie suite à sa décision de ne pas porter le maillot floqué des couleurs du mouvement LGBT lors du déplacement à Montpellier.

Dans les colonnes du média Le Parisien, on apprend que le clan Gueye est stupéfait par toutes ces réactions et ne comprend pas cette volonté de faire passer le joueur pour un homophobe, renseigne Senego.

« Tous ceux qui le connaissent savent qu’Idrissa n’est pas homophobe. Mais plutôt quelqu’un d’ouvert sur les autres », ont indiqué des proches du joueur au journal de la capitale française.

• Coupe du monde 2022 : Fuite du maillot domicile du Sénégal

Le prochain maillot que le Sénégal pourrait porter au Mondial 2022, a fuité. D’après le site Dootyheadlines visité par Senego, l’équipementier des Lions aurait déjà montré un aperçu de la prochaine tunique des Lions.

Les images exclusives du maillot à domicile ont été publiées par ce site.

Le maillot de football domicile Puma Sénégal 2022 présente un look audacieux – principalement blanc et basé sur le modèle Ultraweave, la caractéristique remarquable du maillot de la Coupe du monde Puma Sénégal 2022 est définitivement un chevron sur la poitrine, conçu d’après le drapeau sénégalais. Les couleurs du drapeau, rouge, jaune et rouge, sont également utilisées sur le col et les poignets des manches du maillot domicile Puma Sénégal 2022 World Cup. Le maillot domicile du Sénégal pour la Coupe du monde 2022 sera dévoilé le 22 mai 2022.

La Rédaction de SenCaféActu

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page