A LA UNEACTUALITES

SenCaféActu du 19 Mai 2022

1-Touba enfonce l’activiste : 37 Mbacké-Mbacké portent plainte contre Cheikh Oumar Diagne

Cheikh Oumar Diagne n’est pas sorti de l’auberge. Au moment où ses amis activistes essaient de le tirer des griffes de la prison, 37 marabouts de Touba portent plainte contre lui.

Selon nos confrères de Sud Quotidien, les mourides reprochent à l’activiste des propos diffamatoires et injurieux contre Cheikh Ahmadou Bamba, le Saint homme de Touba.

2-Liste invalidée : Yewwi dépose un recours au Conseil constitutionnel et déclenche un combat contre le pouvoir

La coalition Yéwwi Askan Wi a déposé son recours au Conseil constitutionnel après le rejet de sa liste de Dakar par la Direction générale des élections (Dge) ce mardi, informe Igfm

«Nous sommes venus ici pour déposer ces recours, pensant naturellement, que pour cette fois, les sages seront compétents dans ce domaine et vont dire le Droit. La lecture du Droit donnera aussitôt la possibilité à la coalition Yewwi askan Wi de compétir à Dakar et d’y avoir sa liste», a indiqué Déthié Fall.

Le mandataire de la coalition souligne qu’ils ont déposé un second recours. Celui-ci concerne l’excédent de parrains dans le dossier de Benno Bok Yakaar. « Le dépassement à lui seul suffit pour invalider toutes les listes de Benno Bok Yakaar aussi bien au niveau national que dans la diaspora. Et il y a la jurisprudence Malick Gackou qui est là», souligne M. Fall au sortir du siège du Conseil constitutionnel.

3- Enquête : La vérité derrière les coupures de courant

Selon la Rfm, la Senelec n’a pas dit toute la vérité sur les délestages notés ces derniers temps. La société accuse la qualité du combustible pour expliquer les coupures. D’après la rfm, la vérité est toute autre.

Ce sont deux centrales privées qui produisent de l’électricité qui sont à l’arrêt. Pourquoi ? Parce que depuis un certain moment, Senelec ne leur livre plus du combustible adapté. Ultra moderne, ces centrales ne consomment que du fioul 180 fabriqué express par la Sar qui est à l’arrêt technique depuis quelque mois.

Avec l’éclatement de la crise ukrainienne, le combustible de qualité est devenu non seulement rare mais cher. Senelec est obligé d’aller sur le marché pour en disposer et là il faut mettre la main à la poche, renseigne la Rfm repris par Igfm.

Conséquence : Senelec accuse un déficit de plus de 200 MW sur le réseau près du tiers de la production de pointe qui est estimée à 150 MW. C’est toute la pertinence de la loi de finance rectificative qui réserve 150 milliards notamment pour la compensation tarifaire. 

4- La Fédération des syndicats de santé suspend provisoirement son mot d’ordre de grève

Cheikh Seck, le président de la Fédération des  syndicats de santé (F2S) a annoncé ce mercredi, la suspension provisoire de leur mot d’ordre de grève entamée depuis mars 2022, renseigne Pressafrik. Cette décision a été prise par la F2S suite aux propositions faites par le ministère des Finances pour améliorer le système indemnitaire et les points à incidence financière.

« Nous allons continuer la pression et suspendre le mot d’ordre de grève provisoirement. Mais à une seule condition que le gouvernement accepte la totalité des revendications », a déclaré Cheikh Seck. C’était à l’occasion d’une Assemblée générale dont le but était de statuer sur la situation actuelle qui prévaut dans le secteur de la santé. Il était question de revenir sur les négociations avec le gouvernement.

5- Elections législatives : Moussa Tine jette les gants

Par mécontentement, ou autres raisons qu’on ignore encore, certains  leaders de la coalition Yewwi Askan Wi retirent leur candidature. C’est le cas de Moussa Tine.  A travers une publication qui est parvenue à Seneweb, M. Tine, placé 21ème sur la liste proportionnelle de YAW aux élections législatives du 31 juillet 2022, a annoncé son désistement sans évoquer les raisons qui l’ont poussé à prendre  cette décision.

Toutefois, il précise qu’il reste membre de la coalition YAW et entend œuvrer pour une large victoire, le jour du scrutin. 

5 (Bis)- Accusées de rouler pour Macky, les organisations de la société civile savonnent Ousmane Sonko

« Des accusations graves, infondées, disproportionnées, inacceptables ». Voilà comment le Collectif des Organisations de la Société Civile pour les Elections (COSCE) a qualifié la sortie de Ousmane Sonko. Parlant de la société civile, le leader de Pastef a accusé celle-ci d’être « à la solde du président Macky Sall », dit le collectif qui affirme avoir suivi le point de presse du maire de Ziguinchor membre de la Coalition yewwi askan wi.  

« Ces propos sont Inexcusables d’autant plus qu’elles viennent d’un acteur politique de premier plan », estime le Collectif.

À DÉCOUVRIR

En effet, l’histoire récente des élections locales, et même des Législatives en cours, a fini par prouver que la société civile a toujours oeuvré pour préserver les acquis démocratiques dans une démarche consensuelle malgré le constat évident de manquements observés dans le dépôt des listes de certains acteurs politiques selon le communiqué. En conséquence, la société civile « condamne fermement les propos de Ousmane Sonko et appelle les acteurs politiques au calme et à la sérénité ».

« Ces propos sont Inexcusables d’autant plus qu’elles viennent d’un acteur politique de premier plan selon l’entité », estime le Collectif. Le COSCE rappelle à « Monsieur Ousmane SONKO que la société civile est à équidistance de toutes les parties prenantes et ne peut être ni instrumentalisée ni discréditée auprès de l’opinion publique ».

6- Actu internationale

• Afrique : La Grande muraille verte, une solution qui peine à se concrétiser

C’est l’un des grands projets mis en avant à la COP 15 de l’ONU sur la désertification qui a lieu en ce moment à Abidjan : la Grande muraille verte qui prévoit de restaurer la végétation sur une bande de 15 km de large qui traverse l’Afrique d’Ouest en Est, de Dakar à Djibouti à travers 11 pays et 7 800 km. Il ne s’agit pas simplement de planter des arbres, mais aussi de développer durablement ces zones et de créer des emplois dans l’agriculture notamment, rapporte Rfi.

• Tchad : Après les violences anti-françaises, le MPS dénonce ceux qui veulent faire capoter la transition

Après les violences anti-françaises qui ont émaillé la manifestation autorisée à l’appel du mouvement Wakit Tama, samedi 14 mai à Ndjamena (Tchad), notamment des drapeaux français brûlés et des stations d’essence de l’entreprise française TotalEnergies vandalisées et qui se sont poursuivies jusqu’à ce Mardi matin. Le Mouvement patriotique du salut, l’ancien parti au pouvoir et toujours très influent dans la transition, est monté au créneau. Il dénonce une petite minorité qui veut faire capoter la transition en créant et en entretenant un sentiment anti-français dans le pays, rapporte Rfi.

• La Russie annonce expulser 34 diplomates français

La Russie a annoncé mercredi expulser 34 diplomates français, en représailles aux expulsions en avril par la France de 41 Russes, dans la foulée de l’offensive en Ukraine, informe Rfi. L’ambassadeur de France à Moscou a été convoqué mercredi au ministère russe des Affaires étrangères et s’est vu remettre une note signifiant que « 34 collaborateurs des établissements diplomatiques français en Russie ont été déclarés « persona non grata » », a indiqué la diplomatie russe dans un communiqué. Ils doivent quitter la Russie d’ici deux semaines, selon la même source. Paris a « condamné fermement » l’annonce par la Russie de cette expulsion, estimant que cette décision ne reposait sur « aucun fondement légitime ».

7- Actu Sports

• Coupe du Sénégal : AJEL de Rufisque élimine Génération Foot en huitièmes de finale !

Après un match au score nul et vierge à l’issue des prolongations, l’AJEL de Rufisque s’est imposé pour éliminer Génération Foot en huitièmes de finale de Coupe du Sénégal.

Ils sont entrain de déjouer tous les pronostics. Après le Jaraaf, l’AS Pikine, Guédiawaye FC, Mbour Petite-Côte, Dakar Sacré-Cœur, l’US Gorée et l’AS Douanes lors des tours précédents, un autre de club de Ligue 1 a quitté la Coupe du Sénégal. C’est Génération Foot qui a rejoint cette liste en se faisant éliminer par une N1.

L’AJEL s’étant imposée aux tirs au but (5-3) après un score nul et vierge au bout des 120 minutes.

L’AJEL, La Linguère de Saint-Louis, qui s’est facilement défaite de l’Amitié FC (3-0), et Thiès FC, bourreau de l’ASC Yeggo (3-1), sont les premiers qualifiés en quarts de finale. La suite de ces huitièmes de finale est prévue jeudi 18 mai. Entre autres affiches, Casa Sports (L1)– Wally-Daan (L2), Diambars (L1) – US Rail (N1) ou encore UGB (N1) – Teungueth FC (L1).

• Europa League : Francfort remporte le trophée de la finale contre Rangers !

Au bout de la séance des tirs au but, l’Eintracht Francfort a dominé les Rangers et remporté l’édition 2021-2022 de Ligue Europa, informe Wiwsport.

Il a régné en maître tout au long de la compétition et sorti plusieurs grosses équipes, dont le FC Barcelone et West Ham United. L’Eintracht Francfort a consacré son superbe parcours en Ligue Europa en remportant l’édition 2021-2022 ce mercredi 18 mai. Au bout d’un match hyper serré, le sort s’est décidé à la séance des tirs au but.

Alors que les deux équipes se sont quittées sur un score de parité (1-1) après les 120 minutes, Francfort s’est adjugé de son second titre de C3 en se montrant impeccable à la séance fatidique (5-4). Onzième à l’issue de la saison 2021-2022 de Bundesliga, l’Eintracht Francfort jouera donc la Ligue des Champions la saison prochaine.

• Officiel : Aubameyang prend sa retraite internationale avec le Gabon

Le Gabon va devoir évoluer désormais sans Aubameyang. En tout cas, c’est la décision prise par l’attaquant du FC Barcelone. Il a pris sa retraite internationale.

A travers une lettre adressée à la Fédération Gabonaise de Football (FEGAFOOT) parcourue par Afriquesports ce Mardi et rendue publique ce Mercredi, Aubameyang a dévoilé ses intentions de ne plus jouer avec les Panthères. Le capitaine se retire.

« Après 13 ans de fierté à représenter mon pays, je vous annonce que je mets un terme à ma carrière internationale… Je garderais énormément de très bons souvenirs comme le jour où j’ai fait mes débuts à l’Omnisports, ou le jour je suis rentré du Nigéria avec le Ballon d’Or africain. Et le partager avec tout le peuple fut un moment inoubliable », peut-on lire dans la lettre publiée par la Fédération.

Rappelons qu’Aubameyang a fait ses premiers pas avec les Panthères en 2009, plus précisément le 28 mars contre le Maroc. Un match dans lequel il a inscrit son premier but. Il compte 30 réalisations en 73 sélections.

La Rédaction de SenCaféActu

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page